top of page
  • Christine Nguyen Lan

Chiron, blessure existentielle et lieu de guérison



Chiron, découvert astronomiquement le 1er novembre 1977 à Pasadena en Californie est de plus en plus considéré comme un élément essentiel du thème de naissance. En effet, cet astéroïde ou planétoïde représente à la fois notre douleur existentielle et l’énergie de notre guérison, en étant le guide de nos passages successifs vers la conscience de nous-même et du monde.

Pour mieux comprendre sa souffrance et son rôle en tant que guérisseur, revenons à son Mythe. Chiron est immortel. Mais il n’est pas un centaure comme les autres (brutaux, vivant en meute). Il vit seul, ascète, marginal sans être en réactionnaire : il cherche l’équilibre, l’harmonie ; il représente la voie du milieu. Maître dans de nombreuses disciplines (astronomie, sciences physiques, philosophie, musique, art, arts martiaux), il est avant tout médecin du corps et de l’âme (astrologie, médecines naturelles, thérapies, chiromancie), guérisseur notamment par la puissance vibratoire du verbe, et a enseigné à de nombreux héros de la mythologie, tels que Hercule et Achille. Fils adultérin de Saturne et de la nymphe Philyra, Chiron est rejeté dès sa naissance par sa mère (1ère blessure) car il est mi-homme, mi-cheval. Blessé accidentellement, et donc injustement, par son élève Hercule (2ème blessure) lors d’une tentative de conciliation impossible avec les Centaures, Chiron souffrait d’une plaie inguérissable et, du fait de son immortalité, sa souffrance aurait été éternelle. Il demanda à être mortel pour y mettre fin.


Quel est donc le message de Chiron ?

ou comment faire face à l'injustice de la vie ?

Tout d’abord, situé entre l’orbite de Saturne et l’orbite d’Uranus, il a une position médiane : son but est d’assouplir notre rigidité saturnienne et de dépassionner nos excès uraniens. Il est la clé pour déverrouiller ce qui est bloqué, et nous invite à nous libérer de nos conditionnements, en ouvrant la porte entre le monde visible (Saturne) et le monde invisible (Uranus), entre les planètes personnelles et les planètes collectives, il est le médiateur entre deux états de conscience permettant de réunir et de guérir ce qui est divisé et donc blessé en nous. Chiron nous guide dans la compréhension de notre cheminement : comment se libérer des limitations instaurées par Saturne pour s’ouvrir à la conscience supérieure d’Uranus ?

Le lieu où se trouve Chiron dans le thème natal indique une zone où l’on se sent profondément blessé, par des facteurs hors de notre contrôle. C’est une blessure ancestrale, archaïque. A la différence de Saturne qui compense notre souffrance par des mécanismes de défense personnels, Chiron développe notre sagesse, car seule une approche philosophique et élargie sur le monde et la vie peut nous aider à soigner ce traumatisme.

Il est notre blessure originelle, là où on se sent injustement rejeté. C’est à cause mais aussi grâce à cette douleur que dans le domaine où se trouve Chiron nous avons le pouvoir de soigner, de guérir, d’enseigner, d’ouvrir le passage.

Identifier notre blessure existentielle va permettre de reconnaître sa réalité et découvrir la dimension qu’elle a prise dans notre vie. Le lieu de la blessure intérieure devient alors lieu de guérion, de bienfaisance. Cela veut dire que Chiron nous invite à être présent à la réalité que nous vivons.

Face à notre douleur, nous préférons généralement continuer à souffrir pour ne pas remettre en cause notre réalité quotidienne. Mais Chiron nous donne l’énergie et la lucidité pour observer notre douleur sans y mettre nos pensées.

La solution ne peut en effet pas être mentale. Il travaille au niveau de notre âme, de la blessure de l’âme, alors que Saturne travaille au niveau de la blessure de l’ego. Chiron nous montre alors ce qui bloque pour faire le chemin. Quelle est l’énergie à développer pour guérir la blessure qui empêche de vivre pleinement sa vie ? C’est là qu’apparaît Chiron le guérisseur. Il est la clé pour découvrir nos blessures cachées mais aussi nos dons et nos talents qui participent à notre guérison.

Le message que Chiron nous délivre est le suivant : celui d’accepter de laisser mourir quelque chose en nous (à définir grâce à l'étude du thème natal) pour accéder à la guérison de ce qui nous fait souffrir, afin de nous libérer de nos conditionnements. Chiron est, comme Uranus, un éveilleur, même si cet éveil passe par la douleur.


Comments


bottom of page